efa29d4d-2a2b-4a9e-9b7d-8e027a8c9c25
top of page
Rechercher

Aller marcher en forêt, un acte de santé



Mais pourquoi se sent-on si bien en forêt?


Aujourd’hui 31 mars, c’est la journée internationale des Forêts. Et ça me parle, parce que je m'y sens particulièrement bien, c'est MON élément naturel de prédilection, là où d'autres pourront préférer la mer ou la montagne. J'ai voulu me pencher sur les raisons plus scientifiques de ce bien-être. Car aller marcher en forêt, c'est bien plus qu’une simple promenade. C’est une pratique à la fois accessible à tous, et qui apporte de nombreux bienfaits naturels pour notre santé, à la fois physique et mentale.

 

Prendre un bon bol d’air frais


La forêt nous offre un air purifié. Bien sûr elle capte le dioxyde de carbone et fabrique de l’oxygène grâce à la photosynthèse. Mais on sait aussi aujourd’hui que les feuilles et l’écorce des arbres piègent des particules en suspension dans l'air, telles que les poussières, le pollen et les polluants atmosphériques, et que son réseau sous-terrain de champignons absorbe quantité de métaux lourds.

 

En respirant cet air frais et sain, notre système respiratoire bénéficie d'une meilleure oxygénation. Cela  favorise la santé des poumons et du système cardiovasculaire, et réduit le stress oxydatif et l’inflammation dans le corps.

 

 Je précise au passage que mettre quelques plante vertes chez soi dans le but de dépolluer son intérieur est vain. A moins de que vous ne redécoriez votre salon façon forêt vierge luxuriante (certaines études parlent d'une plante pour 5 m2, d'autres 100 plantes par m2...bref aucune certitude possible), il sera nettement plus efficace d'aérer régulièrement son appartement en ouvrant grand les fenêtres.



Faire du bien à son cerveau

 

Sur le plan mental, la forêt exerce une profonde influence sur notre système nerveux et le fonctionnement de nos neurones. 

 

On a identifié depuis peu le rôle des phytocides et des terpènes, ces composants organiques volatiles (COV) produits par les arbres et qui donnent à la forêt tous ses parfums, sur la diminution  de la pression artérielle et du niveau de cortisol (l'hormone du stress) dans le corps.  

Et comme, en inhalant ces substances, on fait monter en même temps son niveau de sérotonine et de dopamine (les neurotransmetteurs associés au bonheur et au bien-être émotionnel), on obtient avec une simple ballade en forêt, le cocktail parfait (gratuit et sans alcool!) qui permet de mettre son cerveau au repos, de se sentir apaisé et heureux, tout simplement :)

 

Aaaah, contempler le vert apaisant des feuillages, écouter la symphonie naturelle de la forêt… La richesse des stimuli sensoriels d’une bonne marche en forêt est également bonne pour la plasticité de notre cerveau. Et les neurosciences ont montré qu’elle active plus spécifiquement certaines régions du cerveau associées à la mémoire, à la concentration et à la résolution de problèmes.  Alors, amis quinqua et plus, et si on troquait toutes nos applis de stimulation cérébrale contre une belle promenade sous les arbres ?;-)

 

 

Se reconnecter à soi

 

Se promener en forêt nous rappelle que nous sommes partie intégrante de la nature. Trop souvent déconnecté.e.s d’elle lorsqu’on vit en ville (80% des Français tout de même), on oublie combien elle est importante pour notre santé, et combien nous dépendons d’elle pour notre survie. Nous sommes biologiquement programmés pour réagir positivement à la présence de la nature, car elle nous offre un refuge pour nous ressourcer, et nous reconnecter avec nous-mêmes.



La nature est généreuse, prolifique et résiliente mais aussi fragile. Nos forêts sont un des piliers essentiels dans la lutte contre le réchauffement climatique. Protégeons-les (en prévoyant un sac pour récolter les déchets plastiques durant nos randonnées en forêt par exemple), et aimons-les, elles nous le rendent déjà si bien :)

 

 


Pour en savoir plus sur nos amis les arbres :

Offrez le livre vendu à plus d’un million d’exemplaires : La vie secrète des arbres, de Peter Wohlleben. Edité récemment en version Bande Dessinée pour nos enfants.



0 commentaire

Comments


bottom of page