efa29d4d-2a2b-4a9e-9b7d-8e027a8c9c25
top of page
Rechercher

Jeûner pour préserver sa santé au quotidien



Le jeûne, cette pratique ancestrale qui a traversé les âges, redevient depuis plusieurs années une approche populaire pour préserver sa santé et améliorer son bien-être physique et mental au naturel.



Comprendre ce qui se passe dans le corps quand on jeûne 


En l'absence de digestion constante, le corps peut consacrer son énergie à des processus naturels de nettoyage et de réparation. Lorsqu’on jeûne, il subit plusieurs processus naturels pour répondre à l’absence de nourriture.


Le premier jour, le corps utilise le glucose (notre source principale d’énergie) stocké dans le foie et les muscles. Il accélère aussi le recyclage et l’élimination des cellules vieillissantes circulantes, c’est l’autophagie (1).

Ensuite, à partir du troisième jour et jusqu’à la fin du jeûne il brûle ses réserves de graisse, générant dans le processus chimique de transformation, des corps cétoniques, véritable source d’énergie alternative pour toutes les cellules y compris celles du cerveau (ils ont aussi un effet coupe-faim naturel, ce qui explique en partie qu'on ne ressent pas la faim lorsqu'on jeûne :)). On dit que le corps passe alors en cétose.


Toutes les toxines présentes dans le corps, amenées par les aliments, la pollution, les traitements médicamenteux ou le stress, sont naturellement stockées dans le tissu adipeux, qui entoure et protège nos organes vitaux.  Et lorsqu’il est encombré de toxines, cela perturbe leur bon fonctionnement.                                                        

Durant la cétose, les toxines sont libérées en même temps que la graisse corporelle est consommée, elles peuvent alors être recyclées et éliminées par le foie et les reins, permettant une détoxification en profondeur.



Les multiples vertus du jeûne


Un corps libéré de ses fonctions digestives pour quelques jours se répare et se régénère. Allégé de ses toxines, il fonctionne mieux, il gagne donc en énergie et en vitalité.


Jeûner peut aussi permettre de mieux maîtriser son poids de façon durable et, selon les personnes et la durée, de réguler la glycémie (limite les risques de diabète 2), de réduire  l'inflammation (responsable de l’arthrite, des allergies, des gastrites, des problèmes de peau...) , et d’améliorer les défenses immunitaires par la régénération cellulaire.


Ces pauses physiques contribuent aussi au lâcher-prise du mental, elles permettent un ressourcement psychique et émotionnel, une véritable reconnexion à soi.



Adopter le jeûne qui vous correspond le mieux


Le jeûne intermittent (16/8, 2/5,...) , la mono-diète, le jeûne prolongé de type Buchinger (à base d’eau et de tisanes, jus et bouillon de légumes), tous ces outils présentent des bienfaits, allant du repos digestif jusqu’à la détoxification en profondeur.


Mais le jeûne ne convient pas à tout le monde, et il est important de le pratiquer de manière responsable et adaptée à chaque personne. En cas de problèmes de santé préexistants ou de prise de médicaments, il est indispensable de prendre l’avis de son médecin avant d'entreprendre un jeûne prolongé. Vous pouvez aussi consulter un naturopathe qui saura vous conseiller.


La FFJR (Fédération francophone de Jeûne et Randonnée) regroupe 120 organisateurs formés et agréés pour vous encadrer au sein de petits groupes pour suivre un jeûne de type Buchinger (2). Le jeûne prolongé peut en effet provoquer des effets secondaires, passagers mais plus ou moins importants selon les personnes (fatigue, maux de tête, crises d’acidose...) qu’il est préférable d’appréhender avec un professionnel expérimenté, pour plus de confort et de sécurité.

Je suis moi-même certifiée par la FFJR depuis 2020.



(1) Processus par lequel les cellules décomposent et recyclent leurs propres composants, tels que les protéines endommagées, les organites défectueux et d'autres débris cellulaires. Le dysfonctionnement de l'autophagie serait responsable d'un large éventail de maladies.

Le Dr. Yoshinori Ohsumi, un scientifique japonais, a reçu le Prix Nobel de médecine en 2016 pour sa découverte révolutionnaire dans le domaine de l'autophagie, ouvrant de nouvelles voies de recherche dans le traitement de maladies telles que le cancer, les maladies neurodégénératives et les maladies cardiovasculaires.


(2) Otto Buchinger est un médecin allemand né en 1878. Atteint de polyarthrite rhumatoïde sévère, il a lui-même expérimenté les bienfaits du jeûne pour sa propre santé et mis au point ce protocole, encore pratiqué dans les célèbres cliniques médicalisées qui portent son nom en Allemagne. En France, il est proposé principalement aux personnes en bonne santé, comme une pratique de prévention santé et d’hygiène de vie. Des accompagnements thérapeutiques pour accompagner certaines pathologies commencent à voir le jour, par l’intermédiaire de l’Académie Médicale du Jeûne.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page